);

Le compte sans banque : le pour et le contre

Le compte sans banque : le pour et le contre

Avoir un compte sans avoir de banque, c’est possible ! Il est similaire à un compte bancaire traditionnel, mais n’inclut pas l’acquisition d’un chéquier ou la possibilité d’un découvert. Quels sont les avantages et les inconvénients du compte sans banque ?

Qu’est-ce que le compte sans banque ?

Le terme de compte sans banque désigne un compte de paiement qui est proposé par un organisme financier. Il est très simple d’en ouvrir un, pour les particuliers comme pour les professionnels. Il n’impose pas de condition de revenus et il est même accessible aux personnes en situation d’interdit bancaire. Le compte sans banque permet d’obtenir un relevé d’identité bancaire, voire une carte de paiement rechargeable. Il peut être géré à partir d’un ordinateur comme d’un smartphone. Il est possible d’effectuer des virements et d’en recevoir ou encore de payer, aussi sur Internet. Seuls le chéquier et le découvert ne sont pas accessibles avec le compte sans banque.

L’ouverture d’un tel compte est généralement gratuite, mais peut parfois coûter entre 5 et 20 euros chez certains organismes. L’idéal est d’ouvrir un compte qui ne demande pas de cotisation annuelle, mais qui propose de retirer de l’argent gratuitement au moins 4 à 5 fois par mois. De plus, la carte de paiement doit être rechargée et cela peut coûter une certaine somme. Il est rare qu’un prélèvement soit facturé, mais un virement peut l’être. Enfin, pour être certain de faire le bon choix en optant pour un compte sans banque, il est indispensable de comparer celui que vous convoitez avec un compte de dépôt ouvert dans une banque en ligne, en termes de frais d’utilisation.

Les points forts et les points faibles du compte sans banque

Le compte sans banque fonctionne comme un compte traditionnel, chez une banque traditionnelle. Il permet d’effectuer la plupart des opérations bancaires quotidiennes. Mais surtout, il est facilement accessible.

En revanche, l’absence de chéquier et de découvert peut parfois poser problème au quotidien. En effet, dans certains cas, seul le chèque est accepté. Et, en situation financière tendue, le découvert peut grandement aider.

Habituellement, l’argent versé sur un compte bancaire est placé sous la protection du Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR). Cependant, les établissements de paiement ne sont pas adhérents du FGDR. L’argent est donc déposé sur un compte de cantonnement, et si l’organisme financier concerné fait faillite, ce n’est pas dit que les dépôts en question soient couverts par le FGDR.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.