);

Square et son service de paiement Cash App concurrencent dangereusement les néo-banques européennes

Square et son service de paiement Cash App concurrencent dangereusement les néo-banques européennes

La situation de crise semble être bénéfique à Square, qui en profite pour familiariser les Américains à la banque mobile.

Les néo-banques à l’instar de N26, Monzo ou encore Revolut possèdent de nombreux atouts pour séduire les utilisateurs européens. Rapides, peu onéreuses et modernes, ces banques d’un nouveau genre continuent de conquérir plusieurs centaines de milliers de clients. Pourtant, elles ont encore beaucoup de chemin à parcourir si elles veulent parvenir à une certaine rentabilité avec leur modèle ; rentabilité qui pourra être obtenue qu’avec l’acquisition de plus de 100 millions de clients.

Malheureusement pour ces néo-banques, le chemin vers le succès semble bien difficile puisque celui-ci consiste à conquérir un marché présenté comme l’eldorado en termes de taille et de nombre d’habitants sans compte bancaire : les Etats-Unis. Un parcours rendu d’autant plus difficile qu’il est impacté par une crise sanitaire sans précédent, celle du Covid-19 qui est rapidement devenue économique. Les néo-banques européennes, encore dépendantes de leurs levées de fonds, n’auraient donc pas les reins suffisamment solides à cause de leur jeune existence.

Square enregistre une hausse révélatrice des dépôts directs

Certaines sociétés de l’univers du finetech parviennent tout de même à tirer leur épingle du jeu, comme l’entreprise américaine Square, dirigée par Jack Dorsey, le PDG de Twitter. La société vient d’ailleurs de faire part d’une importante information concernant sa conquête du sol américain. D’après une étude menée par le Crédit Suisse, l’application de paiement Cash App de Square a connu une importante hausse du nombre de ses utilisateurs optant pour le paiement direct. Ce nombre est ainsi passé de 500 000 fin mars à plus d’1,2 million aujourd’hui.

À en croire le graphique généré par le magazine Forbes, une projection portant sur la suite de l’année amènerait donc Cash App à atteindre sans souci les deux millions d’utilisateurs se servant de l’application pour du dépôt direct.

Concurrent direct de Cash App aux Etats-Unis, Chime, banque numérique très populaire auprès des Américains, démontre depuis plusieurs mois qu’un client utilisant le dépôt direct est un utilisateur stratégique. La banque est même allée jusqu’à proposer dans son offre bancaire une configuration de l’outil de dépôt direct afin d’accéder à des fonctionnalités réservées.

Jusqu’à la crise liée au nouveau coronavirus, Jack Dorsey et son équipe n’avaient jusqu’ici pas suivi cette même stratégie. Mais depuis, une opportunité de taille a fait son apparition aux Etats-Unis : le chèque de relance de l’Etat fédéral. Ainsi, une série de tweets publiée par le PDG de Square, en quelques jours seulement, a permis de promouvoir Cash App, qui pourrait aider l’Etat dans le versement de ses 1200 $ d’aide.

C’est principalement grâce à cela que l’application a vu grimper le nombre de ses utilisateurs désireux de configurer leur compte pour percevoir leur “stimulus check”, de manière dématérialisée, directement sur leur téléphone portable. Il s’agit donc d’une première dans le monde bancaire, offrant aux clients la possibilité d’être directement payés sur le service dédié à leur travail, par exemple.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.