);

Santander va investir 20 milliards d’euros dans sa transformation numérique

Santander va investir 20 milliards d’euros dans sa transformation numérique

La banque espagnole Santander a décidé d’investir dans sa transformation digitale. La tendance des banques en ligne affecte désormais les banques traditionnelles, qui choisissent alors de s’adapter et de s’exporter aussi sur Internet.

20 milliards d’euros consacrés à la transformation digitale

Mercredi 3 avril 2019, Santander a présenté son nouveau plan stratégique à ses investisseurs, à Londres. La banque espagnole a alors annoncé qu’elle prévoyait d’investir plus de 20 milliards d’euros dans les quatre prochaines années à “la transformation numérique et à la technologie”. Sa banque en ligne Openbank devrait entrer sur le marché de neuf autres pays.

Cette initiative permettrait d’améliorer l’expérience de ses clients et de les fidéliser, tout en diminuant les coûts. L’objectif est notamment de passer de 30 à 50 millions de clients sur le numérique, et de 1,2 million de clients  sur Openbank en Espagne à 2 millions. Santander vise des économies de 1,2 milliard d’euros par an dans les prochaines années.

Les projets de la banque Santander

À quoi ces 20 milliards d’euros vont-ils bien pouvoir servir ? Chaque année, 5 milliards d’euros seront investis. 3 milliards d’entre eux serviront à assurer les dépenses en technologies, notamment concernant l’infrastructure informatique. Celle-ci implique le développement d’un environnement multi-cloud, ainsi que des technologies de robotisation et de machine learning.

Ensuite, les services de paiement seront optimisés. Notamment, des virements internationaux accélérés sont mis en place, sous l’intitulé One Pay FX. C’est une solution qui repose sur la technologie Blockchain du Californien Ripple, bientôt déclinée en application : Pago FX, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Pologne.

Santander a également une filiale brésilienne, Getnet, qui deviendra alors une plateforme internationale de services de paiement. Getnet fait déjà partie des dix premiers acquéreurs monétiques du monde, avec 150 milliards d’euros. Cap sur le Mexique, puis toute l’Amérique latine et enfin l’Europe !

Par ailleurs, la banque espagnole Santander projette de lancer une plateforme de financement du commerce international destinée aux PME.

Aujourd’hui, les banques en ligne concurrencent de plus en plus les banques traditionnelles. Lesquelles souhaitent alors se mettre à la page, en proposant des services numériques optimaux. Mais pour cela, il faut investir. Cependant, si la transformation numérique a un coût, la rentabilité et la croissance qui la suivent semblent valoir le coup pour une banque traditionnelle. Et Santander compte bien se poser comme leader du numérique sur le marché bancaire.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.