);

Coronavirus : comment les banques se réorganisent-elles ?

Coronavirus : comment les banques se réorganisent-elles ?

Ce lundi 16 mars, le gouvernement a déclaré le confinement obligatoire, afin de tenter d’endiguer l’épidémie de Covid-19. A ce stade, seuls les commerces dits “indispensables” ont le droit de demeurer ouverts, parmi lesquels : les banques. Ces derniers doivent tout de même s’adapter à cette crise sanitaire majeure, afin de pouvoir assurer la continuité de leurs services, tout en respectant les consignes de l’exécutif.

La Fédération bancaire française annonce plusieurs engagements

La grande majorité des agences bancaires demeurent donc ouvertes, au même titre que les commerces alimentaires, les pharmacies, les stations-services ou encore la distribution de presse et les services de transport. La Fédération bancaire française a donc annoncé plusieurs engagements, auxquels doivent se référer la majorité des établissements bancaires.

La priorité est donc donné avant tout aux entreprises, pour leur permettre de survivre à cette crise majeure et éviter une crise économique globale qui aurait des répercussions sur les revenus de toute la population. Ainsi, les banques vont permettre des procédures accélérées d’instruction de crédit, afin d’éviter aux entreprises de rencontrer des problèmes de trésorerie. Des reports de remboursement de crédit, sans pénalité, pourront également être envisagés.

Les contacts à distance sont à privilégier

En ce qui concerne les particuliers, l’intégralité des services bancaires sont maintenus, mis à part les opérations non prioritaires, qui seront traitées avec un délai supplémentaire. « Les réseaux bancaires seront ouverts et les agences sont préparées. (…) L’alimentation des réseaux de DAB est assurée. Les infrastructures de moyens de paiements sont totalement opérationnelles », tient ainsi à rassurer la Fédération bancaire française.

Toutefois, les clients sont invités à privilégier les contacts à distance avant toute chose : « Les clients sont invités à privilégier les contacts avec leur conseiller par téléphone ou via les plateformes dédiées. Au quotidien, l’essentiel des opérations bancaires sont automatisées et peuvent être accomplies à distance ou via les automates », a ainsi rappelé le patron de la FBF, Frédéric Oudéa, sur Twitter.

La plupart des réseaux bancaires n’ont toutefois pas attendu les décisions de la Fédération bancaire française pour prendre les devants. Ainsi, depuis le début de cette crise sanitaire, l’ensemble des locaux et machines LSB (espace du libre-service bancaire) sont régulièrement désinfectés durant la journée. Les banques encouragent également, via leurs réseaux sociaux, leurs clients à privilégier les contacts à distance avec leurs conseillers, lesquels sont pour la plupart en télétravail. Les espaces clients des interfaces bancaires permettent de réaliser de nombreuses opérations courantes en ligne, comme la gestion des comptes, les virements, la signature électronique de contrat, etc.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.