);

Comment réduire vos frais bancaires à l’étranger cet été ?

Comment réduire vos frais bancaires à l’étranger cet été ?

Vous voulez partir à l’étranger pendant vos vacances d’été ? Mais vous voudriez éviter de dépenser une fortune de frais bancaires ? Pas de panique : on vous en dit plus sur les frais bancaires à l’étranger.

Les frais bancaires dans la zone euro

Dans la zone euro, les frais bancaires, qu’il s’agisse d’un paiement par carte bancaire, d’un retrait d’espèces ou même d’un virement, sont égaux à ceux prélevés en France pour ces opérations. La grille tarifaire est alors la même à l’étranger dans la zone euro que sur le territoire français. Cependant, ce n’est pas encore le cas chez toutes les banques, puisqu’elles ont encore jusqu’au 15 décembre 2019 pour adapter leurs frais bancaires à la réglementation européenne.

Faites attention néanmoins aux habitudes de prélèvement de votre banque quant aux retraits dans les distributeurs hors de son réseau. Si vous êtes prélevé en France quand vous retirez dans un distributeur d’une autre banque, ce sera également le cas à l’étranger en zone euro.

Les frais bancaires liés à des retraits sont surtout des frais dits “de surcharge”. Il s’agit des prélèvements du distributeur lui-même. En effet, ces frais peuvent regrouper une part fixe (environ 3 euros) et une part variable (le pourcentage du montant retiré). Les frais de surcharge, s’il y en a, sont inévitables, quelle que soit votre banque.

Les frais bancaires hors de la zone euro

Une commission est systématiquement prélevée par la banque quand vous payez par carte, quand vous retirez des espèces ou quand vous effectuez un virement à l’étranger, hors zone euro.

Par exemple, pour un retrait, la commission prélevée se situe entre 1,94 et 3,50% du montant payé. ING prélève minimum 0,50 euros, tandis que Crédit Agricole Vosges prélève 5,75 euros au minimum. Mais, globalement, les banques traditionnelles ont fixé leur commission à 3 à 5 euros par retrait, sans oublier la commission variable.

Concernant un paiement par carte bancaire, la commission variable peut aller de 1,94 à 3,10% du montant payé, tandis que la commission fixe peut se situer entre 0,30 et 1,20 euros.

La solution des banques digitales

De petits prélèvements peuvent rapidement représenter une grosse somme pour un voyage de quelques semaines. Les banques mobiles sont l’idéal pour réduire vos frais bancaires à l’étranger. Par exemple, N26 propose une offre Standard qui comprend un compte bancaire et une carte gratuits, mais surtout pas de frais bancaire pour tout paiement en carte, quelle que soit la devise. Quant aux retraits d’espèces en devises étrangères, la néobanque prend une commission de 1,7% du montant du retrait.

Les banques en ligne permettent également de réduire vos frais bancaires à l’étranger. Par exemple, l’offre Ultim de Boursorama n’inclut aucun frais de paiement ou de retrait à l’étranger. La carte Visa Premier incluse propose aussi de profiter d’assurances voyage.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.