);

Comment la banque en ligne fait face aux néobanques ?

Comment la banque en ligne fait face aux néobanques ?

Après l’émergence des banques en ligne dans les années 2000, les années 2010 ont vu l’apparition progressive des “néobanques”. Même si leur place reste minoritaire, ces nouveaux établissements affichent d’importantes ambitions et se posent en concurrents directs des banques en ligne. Face à cette nouvelle offre digitale, les banques en ligne ont donc dû s’adapter et faire évoluer leur offre bancaire. 

Quelle réponse des banques en ligne ?

Si le secteur des néobanques en est à ses débuts, on peut identifier deux principaux acteurs : N26 et Revolut. Avec une offre simplifiée et adaptée à une clientèle jeune et dynamique, ces deux banques ont réussi à séduire de nombreux clients, désireux de gérer facilement et rapidement leur compte directement depuis leur smartphone.

Offre Ultim de Boursorama

Numéro 1 du secteur de la banque en ligne, Boursorama souhaite conserver et même accentuer son leadership. Pour cela, la banque en ligne n’hésite pas à proposer des offres particulièrement intéressantes pour ses nouveaux clients. Face à la concurrence des néobanques, Boursorama a choisi de répondre en lançant son offre Ultim. Sans condition de revenu, ce compte gratuit (sous condition de réaliser au moins une opération par mois) est particulièrement adapté pour les voyageurs : pas de frais d’opérations à l’étranger et assurances garanties par la carte Visa Premier. Une offre qui a connu un véritable succès puisqu’elle a séduit plus de 125 000 clients en l’espace de 3 mois. 

Offre Fosfo de Fortuneo

Pour ne pas prendre du retard sur ses concurrentes, Fortuneo a, elle aussi, développé une nouvelle offre en réponse à celles des néobanques et de Boursorama. Ainsi, avec son offre Fosfo, Fortuneo propose un compte ciblant également une clientèle voyageuse. Le directeur général de la banque qualifie cette offre comme une réponse à « une demande de notre jeune clientèle, étudiante ou active, qui est davantage encline à voyager ». Reprenant les même conditions que l’offre de Boursorama, elle diffère quant au type de carte puisque que le compte est associé à une Mastercard, qui dispose également d’assurances voyage. 

Offre Essentielle d’ING

Deuxième au niveau du nombre de clients, la banque en ligne ING reste, elle aussi, attentive à la concurrence puisqu’elle a choisi de lancer son offre Essentielle. Cependant, contrairement aux autres offres, ING a préféré mettre l’accent sur l’accessibilité avec un compte sans condition de revenu. Une révolution pour cette banque qui fait partie des banques “haut-de-gamme” de par ses produits bancaires qu’elles proposent. 

Banque en ligne ou néobanque : que choisir ? 

Pour ne pas être dépassées, les banques en ligne ont donc bien compris qu’il leur était nécessaire de s’adapter et de proposer des offres particulièrement attractives et adaptées aux comportements de consommation. Avec leurs services et leurs offres compétitives, les banques en ligne sont donc encore en phase avec les besoins actuels et apparaissent comme un choix particulièrement intéressant pour la gestion courante de ses comptes.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.