);

Ma French Bank s’adresse aux plus jeunes

Ma French Bank s’adresse aux plus jeunes

Récemment lancée sur le marché de la néobanque en juillet 2019, Ma French Bank vise en priorité une clientèle jeune. En effet, afin de rajeunir son image, La Banque Postale a lancé cette néobanque proposant une offre particulièrement attractive sur ce marché déjà très concurrentiel. Afin de se démarquer de ses concurrentes, cette néobanque souhaite aujourd’hui élargir sa clientèle en s’adressant aux plus jeunes, et ce, dès l’âge de 12 ans. Pour réussir cette stratégie, Ma French Bank souhaite continuer à améliorer son service et à proposer des offres adaptées au mieux aux besoins de ses clients.

Quelle offre propose Ma French Bank ?

Apparue récemment sur le marché de la néobanque, Ma French Bank dispose d’une offre très différente par rapport à ses concurrentes. En effet, la filiale de la Banque Postale a choisi de proposer une offre unique à 2 € par mois. A cet tarif, les clients bénéficient d’un compte sans découvert autorisé avec une carte de paiement Visa Internationale pour réaliser toutes les opérations courantes sans frais, même à l’étranger. Une offre claire et sans surprise qui apparaît comme particulièrement adaptée pour une clientèle jeune et qui voyage régulièrement.

Quelles améliorations sont prévues ?

Présente sur le marché depuis quelques mois seulement, Ma French Bank dispose ainsi de plusieurs possibilités d’évolution et d’amélioration. Pour le moment, elle a notamment introduit le Touch ID, le Face ID ainsi que le paiement mobile sur Apple (prochainement sur Samsung également). L’un des projets pour se développer concerne l’ouverture à une clientèle plus large : aux mineurs à partir de 12 ans (âge minimum légal en France pour avoir une carte bancaire). Pour réussir cette ouverture à une clientèle mineure, Ma French Bank est donc entrain de développer une offre et une application adaptée pour cette clientèle tout en donnant un moyen de contrôle aux parents.

D’ici 2021, Ma French Bank souhaite également s’ouvrir aux petits professionnels et aux indépendants. Une diversification de son offre qui s’avère nécessaire sur ce marché déjà très concurrentiel. Pour se démarquer et proposer une gamme de produits bancaires particulièrement intéressante, la filiale de la Banque Postale a également pour projet de proposer des produits d’épargne et de crédit.

Une néobanque qui s’appuie sur la banque en ligne

Alors que la majorité des néobanques sont indépendantes, Ma French Bank est une filiale de la banque en ligne La Banque Postale. Un statut qui représente un véritable atout notamment pour l’ouverture de compte qui est possible dans les nombreuses agences de la Poste en France. A cet atout s’ajoute la possibilité pour cette néobanque de disposer d’une offre de produits bancaires plus large avec notamment le crédit renouvelable qu’elle propose à ses clients. Au cours des mois à venir, Ma French Bank pourrait donc se développer fortement et séduire une clientèle encore plus large en développant son offre.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.