);

ING : quelle stratégie pour la 2ème banque en ligne ?

ING : quelle stratégie pour la 2ème banque en ligne ?

Présente depuis bientôt 20 ans en France, ING est aujourd’hui un acteur historique du marché de la banque en ligne. Afin d’évoluer et d’offrir le meilleur service à ses clients, la banque néerlandaise se doit néanmoins de se renouveler et de proposer de nouvelles innovations en permanence. A l’horizon 2020, la banque souhaite donc prendre un nouveau virage pour conserver sa base clientèle importante mais également aller chercher de nouveaux clients. 

Une stratégie axée sur le haut-de-gamme

Apparue sur le marché bancaire au début des années 2000 avec un produit unique, le Livret Epargne Orange, ING s’est adapté aux différentes transformations du secteur. Aujourd’hui, cet acteur historique du marché propose tous les services classiques de la banque en ligne et dispose d’une base client particulièrement importante. En effet, comme l’explique Frédéric Niel, directeur d’ING France : “Depuis 2016, nous avons entamé une profonde transformation, en les encourageant à s’engager plus. Et cela porte ses fruits : aujourd’hui, un client sur 4 a fait d’ING sa banque principale, et la croissance de leur nombre est à 2 chiffres : +13% en 2018, +11% en 2019”.

Parmi le million de clients dont dispose ING, ce sont plus de 250 000 qui ont choisi cette banque comme leur banque principale. Contrairement à ses concurrents, cet acteur historique axe principalement sa stratégie sur le haut-de-gamme et sur la qualité de ses services. Selon leur directeur c’est la meilleure stratégie à adopter : “Ouvrir un compte à un client qui ne l’utilisera que 3 semaines, l’été, lorsqu’il part en voyage, cela a-t-il un sens ? Nous ne le pensons pas. La transformation entamée en 2016 nous a permis de réduire notre dépendance aux dépôts des clients : ils représentaient 70% de nos revenus en 2016, et 40% actuellement. Face à la persistance des taux bas, nous sommes très contents d’avoir fait ce choix”.

Une ouverture et une amélioration du service

Entre la nouvelle offre bancaire lancée à la rentrée et la mise à disposition prochaine du service Apple Pay, ING souhaite donc conserver et accentuer sa deuxième place en France tout en proposant un service toujours haut-de-gamme à ses clients. Depuis la mi-septembre et le lancement de son offre Essentielle, la banque néerlandaise a pu attirer une nouvelle clientèle grâce à une formule gratuite, sans conditions de revenus et sans découvert. Une ouverture à une nouvelle clientèle, plus jeune, afin de les accompagner et leur proposer par la suite un service plus haut-de-gamme. En attendant, d’ici le semestre de l’année prochaine, elle devrait renforcer son offre bancaire en proposant l’accès au service Apple Pay. Pour faire face à la concurrence de plus en plus rude, la banque néerlandaise souhaite accélérer sur plusieurs projets tout en conservant la qualité de son service. 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.