);

Boursorama veut mieux conquérir les régions, notamment l’Occitanie

Boursorama veut mieux conquérir les régions, notamment l’Occitanie

La première banque en ligne de France, qui compte 1,9 million de clients, prévoit de mieux conquérir l’Occitanie notamment.

Boursorama, toujours n°1

Boursorama est née en 1998. Elle est aujourd’hui le leader des banques en ligne françaises, avec 1,9 million de clients. Xavier Prin, le directeur du marketing et du portail de Boursorama, explique : “Nous doublons le nombre de nos clients tous les trois ans. En 2021, nous visons le cap des trois millions”.

Si Boursorama est leader sur le marché, c’est principalement parce qu’elle est apparue tôt, mais pas seulement ! Elle s’est donnée les moyens d’attirer de la clientèle. Par exemple, une prime de 80 euros est versée pour toute ouverture de compte. Si cette politique commerciale est efficace, elle est toutefois coûteuse : Boursorama a présenté un résultat net de – 35 millions d’euros. Xavier Prin précise : “Nous sommes en train de vivre la bascule de la banque traditionnelle à réseau vers la banque en ligne. Notre stratégie est de toujours être les n°1 quand cette bascule sera terminée”.

La moitié des clients de Boursorama sont âgés de moins de 30 ans et “viennent chercher le prix et la simplicité d’utilisation” selon Xavier Prin. En effet, 60% des clients sont généralement là pour les coûts réduits, en comparaison avec ceux des banques traditionnelles. Si un client de banque classique paiera en moyenne 200 euros par an, il paiera seulement 10 euros par an chez Boursorama.

Boursorama vise une meilleure pénétration de l’Occitanie

En Occitanie, le taux de pénétration des banques en ligne concerne 15% de la population de cette région, contre en moyenne 14% en France. Après les régions Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Paca, l’Occitanie est la 4ème région de France en termes d’utilisation de banque en ligne. Celle-ci séduit principalement les jeunes dans les deux grandes villes : Toulouse et Montpellier.

D’après l’étude, le taux d’intention le plus important pour passer chez une banque en ligne se trouve dans des quartiers spécifiques à Toulouse : les quartiers dit “aéronautiques”. Au contraire, le plus faible se trouve dans des communes ou des quartiers dont la moyenne d’âge est plus élevée et la proportion de cadres et de professions libérales est plus faible, mais surtout là où la 4G est moins accessible, donc les zones rurales notamment. Xavier Prin se projette : “Nous pensons qu’à terme, 30% de la population aura un compte en ligne grâce notamment aux régions françaises et notamment l’Occitanie”. 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.