);

Boursorama Ultim : un bilan positif après un mois

Boursorama Ultim : un bilan positif après un mois

Boursorama Banque a lancé il y a un mois sa carte internationale nommée “Ultim”. Aujourd’hui, ils sont 50 000 utilisateurs à s’être laissés tenter par cette solution de paiement international.

50 000 personnes séduites par l’offre Ultim

Boursorama Banque est le leader des banques en ligne. Quand d’autres établissements, comme N26 ou Revolut, ont fait leur entrée sur le marché, elle a su qu’il fallait constamment se renouveler pour garder sa clientèle, attirer de nouveaux clients et continuer ainsi de prédominer. C’est pourquoi elle a lancé il y a un mois l’offre “Ultim”, pour les voyageurs. Selon le dernier communiqué de presse publié par la banque, cette nouvelle carte bancaire internationale a un succès fou. Pas moins de 50 000 personnes ont déjà souscrit à l’offre Boursorama Ultim, en seulement un mois.

Elle propose l’ouverture d’un compte courant sans condition de revenus et sans frais, ainsi que l’obtention d’une carte bancaire faite sur-mesure pour les globe-trotteurs. Ainsi, lors des paiements ou des retraits effectués n’importe où dans le monde, les frais sont évités. De plus, l’offre Boursorama Ultim ne va pas sans sa série d’assurances, semblables à celles liées à la carte bancaire Visa Premier. Il faut savoir également que la carte Ultim est compatible avec Apple Pay, Samsung Pay et Google Pay.

Une compétition rude qui n’est pas sans risque

Boursorama Banque mène la danse sur le marché des banques en ligne, et s’attaque désormais à la concurrence des néobanques en termes de paiements à l’international. Si N26, Revolut ou encore Transferwise sont bien ancrés dans le marché français, de nouveaux outsiders font leur apparition, notamment Starling Bank qui pourrait bien finir par faire de l’ombre au leader…

En tout cas, Boursorama Banque fait pour le moment de l’ombre à N26 ou Revolut, grâce au lancement de sa 4ème carte bancaire qui rencontre un franc succès. Pourtant, Revolut par exemple est devenue déjà très populaire auprès de sa cible, et a revendiqué 550 000 clients sur le marché français en février 2019.

Cependant, les offres internationales ne sont pas une vraie mine d’or, comme on pourrait le penser. En réalité, aucune banque qui en propose n’a encore établi un modèle économique viable sur ce plan-là. Mais le jeu veut que les concurrentes se livrent une bataille sans vergogne pour obtenir le titre tant convoité de leader. Pour le moment, Boursorama Banque reste en tête !

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.