);

Boursorama : leader mais en déficit

Boursorama : leader mais en déficit

Face aux banques traditionnelles, les banques en ligne doivent redoubler d’efforts pour attirer les nouveaux clients. Parmi ces banques, Boursorama est leader du marché loin devant ses concurrentes. Une première place qu’elle doit à des tarifs particulièrement attractifs et des primes à l’ouverture exceptionnelles. Bien que cette stratégie soit efficace, elle est particulièrement coûteuse et les pertes financières sont importantes. Des résultats qui font totalement partie de la stratégie que souhaite adopter la filiale de la Société Générale.

Première banque du marché

Avec plus de 500 000 nouveaux clients attirés l’année dernière, Boursorama a réussi à dépasser la barre symbolique des 2 millions de clients, la plaçant ainsi loin devant les autres banques du marché (ING est 2ème avec 1 million de clients). Première en termes de nombre de clients donc mais, à l’instar de ses concurrentes, elle affiche des résultats financiers déficitaires.

Des pertes assumées

Après l’année 2018 où les pertes de Boursorama s’élevaient à 35 millions d’euros, les pertes en 2019 se sont accentuées et ont atteint 50 millions d’euros. Des pertes continues depuis 2015, moment où la banque en ligne a choisi d’adopter une stratégie d’acquisition client particulièrement offensive avec des investissements conséquents.

Une stratégie totalement assumée” selon Benoît Grisoni, directeur général de Boursorama qui ajoute : “Cela nous a permis de multiplier par trois le nombre de clients, et par deux la valeur des encours, à un peu plus de 33 milliards d’euros”. Benoît Grisoni précise également : “Si on voulait être immédiatement rentable, ce serait possible, il suffirait de limiter la conquête”. Mais cette stratégie devrait encore être appliquée puisque la société mère de Boursorama, la Société Générale, vise désormais les 3 millions de clients.

La fidélisation client pour atteindre la rentabilité

Alors que la grande majorité des banques en ligne et des néobanques sont déficitaires, elles cherchent désormais à fidéliser au maximum leurs clients de façon à ce qu’ils fassent de leur compte en ligne leur compte principal. Une stratégie nécessaire pour permettre à ces nouveaux acteurs bancaires d’atteindre, à terme, la rentabilité.

Dans cet objectif, Boursorama a commencé à diversifier son offre en proposant plusieurs produits bancaires (crédits immobiliers, assurance-vie, produits boursiers…). Une diversification qui permettrait ainsi de fidéliser au mieux les clients déjà attirés. En même temps que l’acquisition de nouveaux clients, Boursorama souhaite ainsi atteindre la rentabilité au cours des années à venir.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.